Nos vignerons

Des générations de producteurs passionnés

Nos vignerons

Volez, voguez, voyagez auprès de ces acharnés amoureux de la vigne ! Ceux qui ont entre leurs mains la terre, et la promesse d’un vin au goût puissant, riche d’histoire, titillant nos sens. Au fil des décennies et des récoltes, ces artisans coopérateurs n’ont eu de cesse de croire en l’avenir, en la qualité de leur travail et en la force collective et solidaire inscrite dans les gênes de la Cave de Saint-Chinian.

Je préfère parler de métier gratifiant : partir d’une simple souche pour obtenir une bouteille de qualité. J’ai la chance d’avoir bénéficié de beaucoup de soutien pour m’aider à créer mon exploitation. La cave, en partenariat avec les organismes professionnels du vin, m’aide dans mes projets d’entreprise.

Romain MARINIER

Le travail du sol est toujours le reflet d’une envie de bon et de beau. La création d’un bon vin commence à partir de la conduite de la vigne. La qualité sanitaire du vignoble doit être irréprochable. La vinification sera toujours meilleure si les raisins produits sont en bonne santé. Là un défi pour nous coopérateurs. 

Paul PETIT

Travailler et investir en commun c’est rassurant. Rassembler les producteurs dans le but de produire mieux et meilleur est, à mon sens, le signe distinctif de notre cave. Ensemble, nous allons toujours plus loin dans la démonstration du tempérament de nos vins.

Fabien SONZOGNI

Entretenir et valoriser la personnalité de nos terroirs en continuant de travailler sur un encépagement de qualité. Les sols que nous travaillons sont riches en histoire et en arômes. Les vins produits en AOP Saint-Chinian révèlent une typicité singulière qui est le résultat du travail des hommes et des femmes qui ont la passion du bon.

Patrice PETIT

Esprit d’entraide et de solidarité. La cave est en fait une seule et grande famille, il y a toujours des hauts et des bas dans les relations familiales mais nous arrivons toujours à trouver un consensus pour faire avancer cette grosse machine. 

Jérémy CLAPIER

Pour travailler au contact de la terre, il faut être passionné. Le courage et la persévérance, malgré les mauvaises années, doivent être au rendez-vous pour se projeter toujours plus vers l’avenir. Être son propre patron est aussi un choix de vie, cela engendre des risques mais la passion reprend toujours le dessus.

Mélanie CLAPIER

Union entre les femmes et les hommes de la cave. Nous disposons d’un des meilleurs cadres de société, c’est à nous de faire en sorte que ce système coopératif perdure et garde son âme. L’ADN des coopérateurs est extrait de la terre et des raisins qui en sortent. Il faut perpétuellement se remettre en question pour avancer dans les nouveaux modes de production.

Julien CALVET